BRAC publie une analyse des mises à jour des ressources fédérales et locales pour les entreprises

0
62

Première loi COVID-19 adoptée au niveau fédéral, modifications de l'assurance-chômage de l'État

Baton Rouge, Louisiane (19 mars 2020)– La Chambre de la région de Baton Rouge (BRAC) a publié aujourd'hui l'analyse suivante de la nouvelle législation fédérale et des mises à jour des ressources fédérales et locales existantes pour les entreprises à la suite de la pandémie de COVID-19. Les informations sur les ressources seront mises à jour quotidiennement sur brac.org/recovery.

Fédération de légsilation

Le gouvernement fédéral travaille actuellement sur plusieurs textes législatifs liés à COVID-19. Le Families First Coronavirus Response Act a été adopté et a été promulgué. Les deux dispositions les plus pertinentes sont la loi sur le congé d'urgence pour raisons familiales et médicales (EFMLEA) et la loi sur le congé de maladie payé d'urgence (EPSLA).

L'EFMLEA élargit le programme fédéral de congés pour raisons médicales. Le programme prévoit désormais 12 semaines de congé sans solde avec protection de l'emploi. Le projet de loi obligera les entreprises de moins de 500 employés à accorder 12 semaines de congé, les deux premières semaines étant non rémunérées, et les 10 dernières semaines payées aux deux tiers du salaire régulier pour les employés à temps partiel et à temps plein pour les employés liés au COVID-19. problèmes de fermeture d'école. Le salaire de l'employé est plafonné à 200 $ / jour et ne dépasse pas 10 000 $ par employé. Les employeurs pourront bénéficier d’un crédit d’impôt sur la part patronale des impôts sur la sécurité sociale; les crédits sont plafonnés à 200 $ / jour par employé et à 10 000 $ par trimestre. Les employeurs de moins de 50 employés peuvent demander une dérogation auprès du secrétaire au Travail dans certaines circonstances.

L'EPSLA s'applique également uniquement aux entreprises de moins de 500 employés; ce nouveau mandat oblige les entreprises à payer le salaire complet des employés jusqu'à deux semaines pour des raisons liées au COVID-19. La législation définit le motif du congé et, sur la base de ces motifs, détermine si l'employé reçoit le plein salaire ou les deux tiers. L'EPSLA s'appliquera également aux travailleurs à temps partiel sur la base d'une moyenne d'heures travaillées sur six mois.

Les médias nationaux signalent qu'un autre projet de loi important en réponse à COVID-19 est en préparation, mais rien n'est encore public ou officiel.

BRAC a publié un article de blog contenant des informations plus détaillées sur ce sujet.

Prêt pour sinistres économiques SBA

À la suite de la Coronavirus Preparedness and Response Supplemental Appropriations Act signée par le président, la Small Business Administration (SBA) des États-Unis émettra, sous sa propre autorité, une déclaration de prêt en cas de catastrophe économique. Par le biais de cette déclaration, SBA offre aux États et territoires désignés des prêts fédéraux à faible taux d'intérêt en cas de catastrophe pour le fonds de roulement des petites entreprises qui subissent des dommages économiques importants en raison de COVID-19.

En Louisiane, comme dans tous les États, le Bureau d’assistance en cas de catastrophe de la SBA coordonnera avec le Gouverneur la soumission d’une demande d’assistance en cas de catastrophe économique. Pour être admissible au programme d'aide aux prêts, le gouverneur doit prouver que cinq petites entreprises de la région ont été touchées par COVID-19. BRAC, le SBDC de Louisiane, les partenaires de développement économique des paroisses régionales et bien d'autres ont travaillé pour recueillir cette preuve auprès des petites entreprises de la région de Baton Rouge et l'ont soumise pour traitement. Au 19 marse, 2020, la SBA a publié une déclaration de prêt en cas de catastrophe économique en Louisiane. Les informations sur le processus de candidature seront mises à la disposition de toutes les communautés affectées et mises à jour sur le site Web de la SBA.

Quelques détails importants concernant les prêts en cas de catastrophe économique:

  • Les prêts offrent jusqu'à 2 millions de dollars d'aide et peuvent fournir un soutien économique vital aux petites entreprises pour aider à surmonter la perte temporaire de revenus qu'elles connaissent;
  • Ces prêts peuvent être utilisés pour payer des dettes fixes, des salaires, des comptes créditeurs et d'autres factures qui ne peuvent être remboursées en raison de l'impact économique du virus;
  • Le taux d'intérêt pour les prêts est de 3,75% pour les petites entreprises et de 2,75% pour les organismes sans but lucratif; et,
  • SBA propose des prêts avec des remboursements à long terme afin de maintenir les paiements abordables, jusqu'à un maximum de 30 ans. Les modalités de remboursement sont déterminées au cas par cas en fonction de la capacité de l’emprunteur à rembourser.

Les prêts accordés par la SBA en cas de catastrophe économique font partie d’un axe élargi de la réponse coordonnée du gouvernement fédéral à COVID-19. De plus, le paiement des prêts distribués par SBA avant COVID-19 peut être différé jusqu'à six mois à la discrétion du prêteur. Des informations supplémentaires concernant le processus de demande et les coordonnées de SBA sont disponibles ici.

Changements à l'assurance-chômage de la Louisiane

En raison de la fermeture de restaurants, bars, gymnases et casinos, un nombre élevé de travailleurs non salariés – dont plus de 32000 dans la région de la capitale – ont potentiellement été déplacés de leurs emplois dans le secteur des services, ce qui leur a empêché de gagner un revenu. Cela met les employés des services – qui ont tendance à être plus jeunes et moins financièrement établis – au risque de ne pas être en mesure de payer les loyers, les hypothèques et autres factures.

En réponse à ce risque, la Louisiana Workforce Commission (LWC) a publié de nouvelles directives concernant COVID-19 et la disponibilité des prestations de chômage. Si les individus répondent à l'un des critères suivants, ils peuvent être éligibles immédiatement:

  • Les heures de travail ont été réduites en raison d'un manque de travail à cause de COVID-19;
  • Un lieu de travail est temporairement fermé et l'employé n'est pas rémunéré; ou
  • L'employé a reçu l'ordre de ne pas aller travailler et il n'est pas rémunéré.

Pour plus d'informations, les travailleurs et les employeurs doivent lire la déclaration LWC et suivre les instructions données.

À propos de la Chambre de Baton Rouge

La Chambre de la région de Baton Rouge (BRAC) est le chef de file du développement économique dans la région de neuf paroisses de Baton Rouge, œuvrant à la croissance des emplois et de la richesse et à l'amélioration du climat des affaires et de la compétitivité dans la région. Aujourd'hui, les investisseurs de BRAC comprennent plus de 1 500 petites entreprises, moyennes entreprises, grandes entreprises et startups entrepreneuriales, ainsi que des particuliers et des organisations qui soutiennent le développement commercial et économique. À ce titre, BRAC est la voix du monde des affaires, fournissant des connaissances, un accès, des services et des activités de plaidoyer. Plus d'informations sont disponibles surbrac.org.

###