Mémoire du BRAC du 27 avril COVID-19: BRAC publie une déclaration sur la prolongation de l'ordonnance de séjour à domicile

0
32

Le retour en toute sécurité des entreprises à l'exploitation demeure une priorité urgente. Dans le cadre de la prolongation de l'ordonnance de séjour au domicile jusqu'au 15 mai, de nombreuses entreprises peuvent et devraient reprendre le commerce en toute sécurité et intelligemment. Le concept de réouverture n'est pas nécessairement le même que de reprendre le travail, et comme nous l'avons vu démontré par les entreprises des industries essentielles, il est possible de fonctionner selon une nouvelle norme de pratiques de travail sécuritaires. De nombreuses entreprises tombent dans la «zone grise» de la commande, ce qui signifie que leur secteur d'activité ou leur type n'est pas explicitement répertorié comme devant fermer physiquement. Comme l'a réitéré le Gouverneur, ces entreprises peuvent être ouvertes, conformément aux directives de l'État concernant la limitation du nombre de personnes sur le site et liées aux mesures de sécurité et d'assainissement. Les entreprises qui sont physiquement fermées peuvent poursuivre l'ouverture virtuellement, que ce soit par le biais de services virtuels, de consultations, de ventes en ligne et d'autres méthodes de vente sans contact. La semaine dernière, le BRAC a publié une analyse portant sur la zone grise pour aider les entreprises à comprendre ce qui est et ce qui n'est pas autorisé. Ces conseils sont disponibles ici.

Tel que rapporté par le Gouverneur, trois modifications apportées à l'ordonnance de séjour à domicile comprennent:

  • Les centres commerciaux resteront fermés au public, mais les magasins peuvent ouvrir pour une livraison en bordure de rue.
  • Les restaurants seront autorisés à ouvrir leurs espaces extérieurs pour que les clients puissent manger uniquement, sans service à table.
  • Tous les employés d'une entreprise en contact avec le public doivent porter un masque.

BRAC encourage les entreprises de tous les secteurs à se préparer soigneusement au retour des employés sur le lieu de travail. La semaine dernière, nous avons publié un cadre Safe at Work approuvé par plus de 50 groupes d'entreprises et chambres à travers l'État. Le cadre décrit les problèmes que les chefs d'entreprise doivent prendre en compte lors de l'élaboration de leurs plans de réouverture, notamment:

  • l'accès aux fournitures d'EPI pour la réouverture des entreprises,
  • barrières uniques pour les entreprises défavorisées,
  • l'accès à la garde d'enfants et à la garderie pour les employés qui reviennent,
  • considérations sectorielles pour les phases de réouverture,
  • des protections juridiques pour la reprise d'entreprises, et
  • préoccupations de la deuxième vague.

Mercredi à 11 h, BRAC accueillera Neil Bradley, vice-président exécutif et directeur des politiques de la Chambre de commerce des États-Unis, pour examiner les stratégies d'ouverture responsable et les directives fédérales sur le sujet. Ce webinaire est gratuit et ouvert à la communauté des affaires en général. Plus d'informations et d'inscription sont disponibles sur brac.org/recovery.