Priorités législatives 2020 du BRAC

0
103

Chaque année, BRAC fixe les priorités qu'il défendra lors de la session législative. Pour la session législative ordinaire de 2020, le BRAC aet ses vues sur les priorités suivantes.

Réforme délictuelle

Les législateurs de tout l’État ayant mis en place une plate-forme pour fixer le climat juridique hostile de la Louisiane, nous nous attendons tous à un mouvement intense sur la question de la réforme du délit. Une grande variété d'objets législatifs sur le sujet ont été déposés, dont un développé par les investisseurs de BRAC et rédigé par la représentante Paula Davis. Ces projets de loi tentent tous de retirer la Louisiane de la liste des cinq meilleurs enfers judiciaires de l’American Tort Reform Association et, ce faisant, visent à réduire les primes d’assurance pour les particuliers et les entreprises à travers l’État.

Exonération de la taxe industrielle

D'autres projets de loi dirigés par le BRAC comprennent la législation ITEP du sénateur Bodi White, qui vise à protéger le salaire des employés, la sécurité sociale et les informations soumises au Département du développement économique de la Louisiane contre les demandes de documents publics. Ces protections sont déjà en place pour les informations soumises à la Louisiana Workforce Commission ou Department of Revenue, mais ont été exclues des nouvelles règles ITEP.

Évaluation Jump Start

Avec la paternité du représentant Scott McKnight, le BRAC dirige un projet de loi visant à faciliter l'évaluation du programme Jump Start de l'État. Jump Start est un modèle reconnu à l'échelle nationale pour dispenser une formation professionnelle et technique, et bien que le ministère de l'Éducation ait signalé des résultats extrêmement prometteurs, la loi de l'État empêche le ministère de fournir le plus grand juge de la réussite du programme: les étudiants qui se forment dans une profession particulière dans l'école secondaire entre en fait sur le marché du travail dans cette profession particulière. En modifiant la loi de l'État pour exiger que la Louisiana Workforce Commission reçoive des informations sur les diplômés de Jump Start et les compare aux dossiers d'emploi déjà collectés, l'État peut enfin porter ce jugement clé et modifier le programme, si nécessaire, pour garantir qu'il mène à une croissance élevée, emplois à hauts salaires.

Financement des infrastructures de transport

BRAC mener un nombre de résolutions législatives. Le plus important d'entre eux est celui qui charge le législateur d'élaborer une solution à la crise du financement des infrastructures de transport dans l'État. La session de cette année n'est pas une réunion budgétaire, de sorte qu'il n'est pas possible d'augmenter les revenus sous forme de taxe sur l'essence ou autrement, mais avant la session budgétaire de l'année prochaine, le BRAC vise à réunir les législateurs pour trouver une solution.

Réforme de l'éducation

BRAC tiendra entreprise défendant les réformes de l'éducation qui ont permis à notre état atteindre les taux de diplomation, les taux de réussite aux tests AP et les scores ACT les plus élevés que nous ayons jamais obtenus. Nous soutiendrons également les efforts visant à développer une éducation de la petite enfance de haute qualité, un outil essentiel de développement de la main-d’œuvre, tant pour nos employés actuels que futurs.

Enfin, comme toujours, vous pouvez vous attendre à ce que BRAC protège fermement la boîte à outils de développement économique de l’État, afin de nous permettre de mener à bien notre mission de croissance et de diversification de l’économie de la région de Baton Rouge.

Consultez l'agenda législatif complet de BRAC pour 2020 sur brac.org.